FR


EN

Chargement

Rendez
vous

Phantom

Khiasma est soutenu par :

La Région Île-de-France
Le Département de la
   Seine-Saint-Denis
La DRAC Île-de-France
La Ville des Lilas
La Ville de Paris
La Mairie du 20è
Paris Habitat
La Fondation de France

Khiasma est membre du réseau TRAM et partenaire de Paris-Art.

Ils sont nos alliés et amis, sont passés par Khiasma et continuent de faire de belles choses ailleurs. Découvrez leur actualité.

Un nouveau film collaboratif de Louis Henderson et Filipa César au coeur d’une exposition à Gasworks, Londres
Présenté une première fois début mars au programme de la 8è Biennale Contour de Malines/Mechelen, le film Sunstone est un premier film issu d’une «ciné-conversation» entre les artistes Filipa César et Louis Henderson, que le public de Khiasma découvrait en 2015 dans «Les Propriétés du sol».  Un «op-film» (ou film ‘optique’), Sunstone nous emmène du phare à l’algorithme, des systèmes de navigation optiques à ceux, informatiques, des systèmes de positionnement par satellite, d’une «occidentalisation» du monde permise par les premiers progrès techniques de navigation à un nouveau système cartographique panoptique qui fait naître de nouvelles formes de surveillance et de contrôle. 

Après cette première en Belgique, le film fera l’objet d’une installation exposée à Gasworks, à Londres, dans l’exposition Op-Film: An Archaeology of Optics qui ouvrira ses portes à la fin du mois.

Dès maintenant, découvrez ici un premier extrait du film. Et retrouvez également cet entretien avec Louis Henderson, récemment publié sur le site Berlin Art Link (en anglais) à l’occasion de la présentation de The Sea is History à la Transmédiale de Berlin.

 

«Morceaux de vie» aux Archives : lecture d’un témoignage recueilli par Frank Smith au cours de sa résidence avec Khiasma
À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, une lecture de Garance Clavel d’un témoignage de femme recueilli par Frank Smith lors de sa résidence en 2015 à Khiasma et aux Archives de Pierrefitte, venait clore une journée d’étude aux Archives nationales de Paris. Un texte fort, recueilli, accueilli dans les rais de l’écriture de Frank Smith, l’histoire d’une femme, d’une vie, d’une femme qui voulait dire une bonne fois pour toute sa vie, telle qu’elle est, pas facile, fragile, banalement tragique, la dire pour ses enfants, pour ceux qui viennent.

Donna Haraway : Story Telling for Earthly Survival de Fabrizio Terranova projeté à la Tate Modern
Alors que Donna Haraway participe actuellement à nombre de rencontres publiques en Europe, le récent documentaire de Fabrizio Terranova consacré à l’atypique penseuse américaine, présenté en avant-première l’automne dernier à Khiasma, enchaîne les projections. Après Amsterdam et Bruxelles, fin mars, c’est à la Tate Modern de Londres que le film sera montré et suivi d’un échange entre Donna Haraway et Fabrizio Terranova. C’était à Khiasma l’an dernier… et c’est «sold out» à la Tate depuis des semaines !

Des visages familiers à la Biennale de Sharjah
Depuis le début de l’année, la 13è édition de la biennale de Sharjah (Emirats arabes unis) se déploie en plusieurs lieux et moments. Après un projet à Dakar en début d’année sur le thème de l’eau, pensé par l’artiste Kader Attia et qui a vu intervenir les artistes et curateurs Aliocha Imhoff et Kantuta Quiros (qui présentaient l’an dernier à Khiasma un extrait de leur projet Les Impatients au sein de l’exposition «Excusez-moi de vous avoir dérangés»), l’exposition centrale de Sharjah s’est ouverte en mars et se poursuit jusqu’en juin. On y retrouvera Ismaïl Bahri, qui y présente la pièce Revers réalisée l’an dernier, ainsi que The Otolith Group, collectif britannique dont nous avions reçu à Khiasma un des membres fondateurs, Kodwo Eshun, lors d’une des soirées de l’exposition-programme «Kinesis» de Louis Henderson.

Ismaïl Bahri, «Revers» (2016)

 

Le développement de la plateforme archipels de Vincent Chevillon soutenu par la Scam
En développement depuis 2015, la plateforme archipels de Vincent Chevillon, présente dans son exposition SÈMES l’an dernier à Khiasma, a récemment reçu la bourse «Brouillon d’un rêve» de la Scam. Déjà accessible en ligne dans une version en cours de développement, archipels est un outil de recherche autant qu’un espace à parcourir, un atlas mnémosyne warburgien au travail pour recréer une attention autour du document et provoquer les liens de sérendipité menant d’un document à un autre, d’une recherche à une autre.

Vue d’une table de la plateforme «archipels».

 

Après la R22, les Superformers de Violaine Lochu en live à la Galerie de Noisy-le-Sec
Peuplant la R22 Tout-Monde depuis le début du mois de mars, les Superformers réunis par Violaine Lochu contribuent à la réflexion que mène l’artiste sur la notion de «performance», mise au travail lors d’ateliers hebdomadaires avec les personnes fréquentant la Maison des solidarités de Noisy-le-Sec. Héroïsme du quotidien et singularités ordinaires s’expriment dans les courtes pièces réalisées pour la R22 Tout-Monde, et s’incarneront à Noisy-le-Sec au cours de deux événements les samedi 1er et 8 avril : performance collective d’abord à la salle Joséphine Baker, puis de Violaine Lochu à la Galerie le 8.
Et l’on retrouvera par ailleurs Violaine Lochu le 4 avril, en discussion avec Antoine Idier à la galerie Michel Journiac, après une conférence-performance dans le cadre de l’exposition «L’Exercice du ressort».



 

Barbara Manzetti, «Rester. Étranger»
L’artiste-chorégraphe-écrivaine ne s’arrête pas de dérouler les bandes de papier, de délier la langue, de retourner les mots, les cartes, de retourner au début de la parole, en permanence. Tu comprends ? redevient une question nécessaire, une invitation à sortir d’une impossibilité, d’une ignorance ; réciproquement apprendre, travailler la langue pour entendre des voix, répéter, articuler. Ainsi sont-elles musicales ces voix invitées et accueillies, et Barbara Manzetti les enregistre, les monte et les partage sur la R22 Tout-Monde accompagnant sa résidence débuté à la Ménagerie de Verre en janvier 2017.

«La douleur c’est quand tu es profondément triste et blessé moralement. Tu comprends MORALEMENT ? Le sentiment d’humiliation est ce que tu ressens quand on ne te respecte pas. Le verbe HUMILIER. Conjugué au présent. J’humilie. Tu humilies. Au futur. Ils ne nous humilieront plus. Les émotions. Les émotions passent. Bouleversé c’est quand ton émotion est  trop forte et qu’intérieurement tu es versé. Ramassé en boule.» Venez. Restez #1, Barbara Manzetti, antenne Rester. Étranger (ressource : http://rester-etranger.fr/).

Artists’ talk de Graeme Thomson & Silvia Maglioni au Centre d’art contemporain Chanot
Dans le cadre de l’exposition And if… Just if… de Petra Koehle et Nicolas Vermot-Petit-Outhenin au Centre d’art contemporain Chanot (Clamart), Graeme Thomson et Silvia Maglioni sont invités à proposer un artists’ talk, le 22 avril, en écho au travail de Koehle et Vermot-Petit-Outhenin. Une présentation « où il sera question de s’envoler, tournoyer, piquer, explorer le devenir oiseaux à travers et au-delà le langage et la musique. »
Et alors que les deux artistes poursuivent leur résidence aux Laboratoires d’Aubervilliers, ils alimentent en continu le blog consacré à ce projet, Common Infra/ctions.

Vue de l’exposition de Petra Koehle et Nicolas Vermot Petit-Outhenin «Docking Station», Aargauer Kunthaus, 2014.