FR


EN

Chargement

Archive

Espace Khiasma

mer. 19 mars

20:30


Conversation publique


Dans le cadre de la résidence de Jean-Paul Curnier à Khiasma

Parution de livre

Programme : Ren­contres



Rencontre autour de la sortie du livre collectif Considérant qu’il est plausible que de tels évènements puissent à nouveau survenir — Sur l’art municipal de détruire un bidonville 

En présence de Sébastien Thiéry et de nombreux auteurs

Pour faire suite à la première rencontre organisée à l’initiative de Jean-Paul Curnier autour du collectif PÉROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines) le 25 février dernier, Sébastien Thiéry reviendra à l’Espace Khiasma nous parler du recueil de textes dont il a pris la direction, et qui vient de paraître chez Post-éditions. Rassemblant les contributions d’écrivains, de philosophes, d’artistes, d’architectes, de paysagistes, de chercheurs, de poètes, de journalistes et de metteurs en scène, c’est au décryptage des huit pages de l’arrêté municipal n°2013/147 (placardé le 1er avril 2013 à l’entrée du bidonville de Ris-Orangis et annonçant la destruction de celui-ci deux jours plus tard) que cet ouvrage collectif est consacré.
Accompagnés par certains de ses auteurs, Jean-Paul Curnier et Sébastien Thiéry présenteront les visées de ce livre et les principes qui en ont guidé la fabrication, et reviendrons sur cette entreprise de traduction d’un texte portant l’estampille de la République qui, sous couvert de raison, prétend que c’est pour leur bien que les occupants de ces habitations « indignes » doivent être évacués.

Reserver





Saisissez le nombre de personnes pour la réservation :



Rendez
vous



Phantom

Khiasma est soutenu par :

La Caisse des Dépôts et
   Consignations
Le Conseil Régional d’Ile-de-France
Le Département de la
   Seine-Saint-Denis
La DRAC Île-de-France
Emmaüs Solidarité
La Fondation Aéroports de Paris
La Fondation de France
La Ville des Lilas
La Ville de Paris
Paris Habitat

Khiasma est membre du réseau TRAM et de Parcours Est.

septembre 2014


Édito : La littérature vivante ‘d’après documents’


Du 22 septembre au 5 octobre, entre la Porte des Lilas et la Porte de Vincennes, d’un côté et de l’autre du périphérique, le festival RELECTURES 15 accueillera des temps forts autour de créations transdisciplinaires souvent inédites, au croisement entre la littérature contemporaine, l’oralité, et des pratiques d’écriture issues de l’art et du champ social. Publiant cette série de « documents » comme autant d’accès aux univers singuliers de certains artistes au programme, cette édition du Magazine de Khiasma vous propose de tracer votre propre chemin « dans les marges » de RELECTURES 15 !

Lire

17.03.2014

Lettre au Maire de Grigny

Initiative du collectif le PEROU

« L’ambassade du PEROU à Ris-Orangis est un repère – un espace visible – et un observatoire – un lieu qui regarde -. Décrire ce qui a lieu dans un bidonville situé sur le territoire européen, telle est l’ambition de ce blog. Exactement, il s’agit de décrire l’humanité qui a lieu, l’humanité qui fait lieu » (décembre 2012). Le 3 avril 2013, tout a été détruit, sauf l’essentiel. A Grigny, où vivent aujourd’hui les familles, nous continuons d’œuvrer pour que l’on construise enfin.

Découvrez ici, la dernière lettre de Sébastien Thiéry, coordinateur du PEROU, au Maire de Grigny. Une invitation au dialogue sur le devenir des familles de Roms présentes dans le bidonville.

 

19.12.2013

Butler & Mirza en lice pour le prix Art Mundi 6

Félicitations à Butler&Mirza pour leur pré-sélection pour le prix Art Mundi 6. On leur souhaite de tout cœur de le remporter pour mener à bien tous leurs projets et nous surprendre encore.
Rapellons que le duo d’artiste avait exposé leur oeuvre Hold Your Ground à Khiasma, dans le cadre de notre exposition de rentrée, Rendez-vous : sortie de mon corps.
Plus d’informations ici !

28.11.2013

Notre cycle POSSESSIONS s’installe sur le blog du Monde

Article d'Isabelle Regnier

En place depuis le 12 novembre 2013, notre cycle Possessions a fait parler de lui dans les pages du blog du Monde. Sous la plume d’Isabelle Regnier, découvrez, ou redécouvrez l’identité de cet évènement qui déplace le genre documentaire, entre projections et performances.

Pour découvrir l’article, c’est ici…
Et pour suivre le déroulement de notre programmation jusqu’au 12 décembre, c’est là !

 

28.11.2013

Mathieu K. Abonnenc à Beaubourg

Séance du Peuple qui manque

« An Italian Film (Africa Addio) » de Mathieu K Abonnenc sera projeté demain au Centre Pompidou dans le cadre d’une séance du Peuple qui manque. Rappelons que l’artiste présente également sa vidéo dans le cadre de notre exposition « Rendez-vous : sortie de mon corps » et qu’elle reste visible jusqu’au 12 décembre 2013. La caméra Red utilisée pour le tournage confère une qualité exceptionnelle à l’image qui vient renforcer le propos percutant du film. En ce concentrant sur le cuivre, qui fut l’une des causes de la guerre de Sécession au Katanga, et, auparavant, la raison de l’intérêt des Occidentaux pour la R.D.C, l’artiste reconstitue un épisode de l’histoire du capitalisme et de ses mécanismes, montrant les effets de l’industrialisation par des nations européennes sur des pays et des populations colonisés. http://www.lepeuplequimanque.org/thousand/27-11-13

15.11.2013

Nos artistes hors les murs !

Exposition “Ânes situ” de Hicham Benohoud

Jusqu’au 12 décembre 2013, Khiasma accueille en son sein l’exposition collective « Rendez-vous : sortie de mon corps ». À cette occasion, Hicham Benohoud, photographe, expose « Version soft » une série de 5 images qui présentent calmement et fermement son malaise face à sa situation, à sa culture, à son pays. Mais en parallèle, l’artiste expose également à Casablanca « Ânes situ », une série de photographies qui fait écho au statut de l’homme au Maroc.
À découvrir ici !

05.11.2013

Mon voisin est un artiste

Ciné-concert

En lieu et place du traditionnel C’est dimanche ! – le cinégoûter organisé à l’Espace Khiasma chaque dernier dimanche du mois – Fantazio se propose de créer un habillage musical interactif à partir d’un montage de films muets.

« On part de rien. Un son arrive : on peut se coincer dedans, se prendre les pieds dedans, mourir dedans tout de suite. Si un deuxième son sur lequel on pourrait se reposer ne surgit pas, tout s’arrête. Plus de transformation possible. L’improvisation ne peut pas vivre sans entraide. En situation de guerre, d’urgence, de panique, soit on reste pétrifié passif, soit on improvise : on prend en main la situation, on se mouille, on laisse de côté à la minute la force rongeante du regard sur soi. »

Dimanche 23 novembre 2013 à 16H00
Espace Khiasma, 15 rue Chassagnole, 93260 Les Lilas

06.08.2013

Le cri de la fougère

Feuilleton dessiné

Depuis janvier 2013, Hélène Coeur, Célio Paillard et Frédéric Mathevet mènent un atelier sonore dans le quartier des Fougères (Paris 20e), avec une classe de CE2-CM1 de l’école Le Vau. Au cours de cette première année d’ateliers, les participants apprennent à «écouter et jouer leur quartier », faisant travailler leurs oreilles mais aussi leur corps et leur imagination. Une expérience mise en récit par les artistes sous la forme d’un feuilleton dessiné. Découvrez au format pdf :

Episode 1 : Le cri de la Fougère

Episode 2 : Interlude 

Découvrez la présentation de l’atelier sur le site de L’Autre Musique

Un projet soutenu par la Fondation de France.

06.08.2013

FÉLICITATIONS !

 Nous avons le plaisir de vous annoncer que Sabine Massenet a reçu le prix Scam 2013 de l’œuvre d’art numérique pour son installation « Image Trouvée ».

06.08.2013

Collecte réussie pour le catalogue « Lumières sur la ville » de Michel Séméniako

Appel à contribution

Merci à tous les contributeurs qui ont permis au catalogue de Michel Séméniako de voir le jour. Il sera publié par Trans photographic Press. Il est actuellement en cours d’impression et paraîtra pour le vernissage de l’artiste à Sevran le 9 octobre prochain.

-> Découvrir le projet photographique de Michel Séméniako à Sevran.
-> Découvrir le catalogue « Lumières sur la ville »

06.08.2013

Re-jouer la ville

Événement

Comment pouvons-nous nous réapproprier la ville, réinvestir l’espace public et observer avec un œil neuf notre environnement quotidien ? En dessinant le portrait du chantier du tramway T3, en suivant les projets de renouvellement urbain ou en se laissant guider par le désir de modifier le paysage, des artistes posent un regard neuf sur la ville en mutation.

Sont exposées les créations réalisées depuis 2009 par les Ateliers Varan, Extra-Muros, Fabrication Maison, Ici-même, Khiasma, Mutothèque, Pièces Montées et les habitants du XXème Est parisien, alors que des projections, des débats, des ateliers, des bals et des déambulations auront lieu en marge de l’exposition.

Métro Gambetta ou Porte de Bagnolet

Du samedi 7 au mercredi 25 septembre 2013 :
– Du mardi au vendredi de 13:00 à 19:00
– Samedi de 10:00 à 18:00