FR


EN

Chargement

En ce moment

1 Jan. > 31 Déc.


TRAUM (le paradoxe de V.)


Projet transdisciplinaire - Performance chorégraphique

Une pièce chorégraphique adaptée du film de Smith, en collaboration avec Matthieu Barbin et Lucien Raphmaj, co-produite par Khiasma



«TRAUM» est un projet transdisciplinaire, initié par la plasticienne et cinéaste Smith en 2015, co-écrit avec Lucien Raphmaj, et poursuivi en compagnie de Matthieu Barbin. Le projet inclut un film de court-métrage, une série d’impressions 3D, des photographies tirées sur aluminium, des documents d’archives (textes, photos, vidéos), un livre, la création d’un monde virtuel, et, in ne, une performance imaginée et créée avec le chorégraphe Matthieu Barbin.

Le projet s’appuie sur l’homonymie entre « Traum » (« rêve » en allemand) et « trauma », et repose sur une action rétro-futuriste qui met en scène Yevgeni, opérateur de lancement d’astronef atteint de narcolepsie (trouble du sommeil chronique), et son ami cosmonaute, Vlad. Le premier ayant provoqué lors d’une crise de sommeil l’accident mortel d’une navette Soyouz habitée par le second, il reste hanté par le souvenir traumatique de cette mort, au point d’en perdre son intégrité mentale et corporelle. Il fait l’expérience de plusieurs dépersonnalisations, de transformations imaginaires ou vécues, qui le mènent à sa mutation en un double féminin, Jenia. Seconde figure de plasticité négative, Vlad, le cosmonaute mort dans l’espace, revient hanter son ami sous forme d’un drone (cyborg homme-machine), avant d’être catastérisé (transformé en constellation), incarnant l’alignement de l’être, de la technique et du monde.

Exploration fictionnelle mais scientifiquement correcte du “cas Y” comme dissection psychologique, l’installation proposée au Bel Ordinaire érigera le personnage de Yevguéni en “patient-zéro” d’un nouveau symptôme, intimement lié à une forme d’être contemporaine. Le cas Y – ou comment un drame spatial, vu du ciel, interroge notre rapport au présent.

Le projet s’achève avec la création d’une nouvelle oeuvre reconfigurant le projet : la performance «TRAUM (Le paradoxe de V.)» autour du destin du personnage de Vlad, concentré sur l’instant de sa mort, ouvrant de nouvelles dimensions créatives et l’extension de ce projet dans le domaine chorégraphique.

Attestant d’un hors-champ qui brouille les lignes de partages entre réalité et fiction, le projet décline une iconographie vivante de ces métamorphoses, qui nivellent les plans biologique et astronomique. Leur polyphonie, la transversalité des perspectives soulevées et la pluralité des moyens plastiques mis en œuvre constituent ensemble un projet matriciel, complexe et sophistiqué, qui densifie le projet poétique de TRAUM : celui de saisir par l’art les termes d’un devenir plastique commun au vivant et à la pensée.

(Texte de Florian Gaité)

FILM & EXPOSITION :

Production : Spectre Productions avec la galerie Les Filles du Calvaire, AM Art Films, Accès)s( cultures électroniques, Olympus France, et avec l’aide du CNC / DICRéAM, du CNAP image / mouvement et du Centre Pompidou – Hors Pistes

SPECTACLE CHOREGRAPHIQUE
Production : Khiasma, avec le soutien de de la Fondation d’entreprise Hermès (programme New Settings), en partenariat avec le Centre National de la Danse (Pantin), le Centre Chorégraphique National – ICI (Montpellier), le Musée de la Danse (Rennes), Emmetrop (Bourges), Kassandras (Athènes), le Théâtre de la Cité Internationale (Paris).

Rendez
vous

  • .
  • .
  • .
  • .
  • .

En
parallèle

Liens externes :

TRAUM sur le site de Smith
https://www.dorotheesmith.net/work/120/traum

«De Nouvelles formes dans le chaos» : entretien avec Smith et Mathieu Barbin (lamarseillaise.fr)
http://www.lamarseillaise.fr/culture/expos/57411-de-nouvelles-formes-peuvent-exister-dans-le-chaos

 



Phantom

Khiasma est soutenu par :

La Région Île-de-France
Le Département de la
   Seine-Saint-Denis
La DRAC Île-de-France
La Ville des Lilas
La Ville de Paris
La Mairie du 20è
Paris Habitat
La Fondation de France

Khiasma est membre du réseau TRAM et partenaire de Paris-Art.

juin 2017


Édito : Ici & Ailleurs


Tout le mois de juin, Khiasma fait place à l’exposition Ici et Ailleurs, présentation d’une année d’actions artistiques et d’éducation à l’image menées avec les habitants et scolaires du territoire proche, en collaboration avec les deux autres espaces de rencontre, de création et de réflexion de l’est parisien que sont la Maison des Fougères (Paris 20e) et la Cabane Fleury (Paris 20e), qui avec Khiasma forment «La Bande».

Lire

21.06.2016

«Tentative d’évasion» de Vincent Chevillon sur le massif du Sancy

Dans le cadre de la manifestation Horizons, l’oeuvre monumentale de Vincent Chevillon Tentative d’évasion est installée jusqu’à fin septembre sur le massif du Sancy, en Auvergne (http://www.horizons-sancy.com/).

11.04.2016

« De commencements en commencements » reçoit l’aide du film court de la Seine-Saint-Denis

Le film de Simon Quéheillard, De commencements en commencements, vient de recevoir l’aide au film court du département de la Seine-Saint-Denis. Après une belle post-production, une avant-première de cet hommage au burlesque arrivera très bientôt sur les écrans lilasiens !

28.03.2016

« Vers la tendresse » d’Alice Diop primé au festival du film de femmes de Créteil

Développé au cours d’une résidence d’Alice Diop à Khiasma, le film Vers la tendresse a reçu le Prix INA réalisatrice créative du meilleur court métrage francophone et le Prix du public du meilleur court métrage français. Bravo !

17.03.2014

Lettre au Maire de Grigny

Initiative du collectif le PEROU

« L’ambassade du PEROU à Ris-Orangis est un repère – un espace visible – et un observatoire – un lieu qui regarde -. Décrire ce qui a lieu dans un bidonville situé sur le territoire européen, telle est l’ambition de ce blog. Exactement, il s’agit de décrire l’humanité qui a lieu, l’humanité qui fait lieu » (décembre 2012). Le 3 avril 2013, tout a été détruit, sauf l’essentiel. A Grigny, où vivent aujourd’hui les familles, nous continuons d’œuvrer pour que l’on construise enfin.

Découvrez ici, la dernière lettre de Sébastien Thiéry, coordinateur du PEROU, au Maire de Grigny. Une invitation au dialogue sur le devenir des familles de Roms présentes dans le bidonville.

 

19.12.2013

Butler & Mirza en lice pour le prix Art Mundi 6

Félicitations à Butler&Mirza pour leur pré-sélection pour le prix Art Mundi 6. On leur souhaite de tout cœur de le remporter pour mener à bien tous leurs projets et nous surprendre encore.
Rapellons que le duo d’artiste avait exposé leur oeuvre Hold Your Ground à Khiasma, dans le cadre de notre exposition de rentrée, Rendez-vous : sortie de mon corps.
Plus d’informations ici !

28.11.2013

Notre cycle POSSESSIONS s’installe sur le blog du Monde

Article d'Isabelle Regnier

En place depuis le 12 novembre 2013, notre cycle Possessions a fait parler de lui dans les pages du blog du Monde. Sous la plume d’Isabelle Regnier, découvrez, ou redécouvrez l’identité de cet évènement qui déplace le genre documentaire, entre projections et performances.

Pour découvrir l’article, c’est ici…
Et pour suivre le déroulement de notre programmation jusqu’au 12 décembre, c’est là !

 

28.11.2013

Mathieu K. Abonnenc à Beaubourg

Séance du Peuple qui manque

« An Italian Film (Africa Addio) » de Mathieu K Abonnenc sera projeté demain au Centre Pompidou dans le cadre d’une séance du Peuple qui manque. Rappelons que l’artiste présente également sa vidéo dans le cadre de notre exposition « Rendez-vous : sortie de mon corps » et qu’elle reste visible jusqu’au 12 décembre 2013. La caméra Red utilisée pour le tournage confère une qualité exceptionnelle à l’image qui vient renforcer le propos percutant du film. En ce concentrant sur le cuivre, qui fut l’une des causes de la guerre de Sécession au Katanga, et, auparavant, la raison de l’intérêt des Occidentaux pour la R.D.C, l’artiste reconstitue un épisode de l’histoire du capitalisme et de ses mécanismes, montrant les effets de l’industrialisation par des nations européennes sur des pays et des populations colonisés. http://www.lepeuplequimanque.org/thousand/27-11-13

15.11.2013

Nos artistes hors les murs !

Exposition “Ânes situ” de Hicham Benohoud

Jusqu’au 12 décembre 2013, Khiasma accueille en son sein l’exposition collective « Rendez-vous : sortie de mon corps ». À cette occasion, Hicham Benohoud, photographe, expose « Version soft » une série de 5 images qui présentent calmement et fermement son malaise face à sa situation, à sa culture, à son pays. Mais en parallèle, l’artiste expose également à Casablanca « Ânes situ », une série de photographies qui fait écho au statut de l’homme au Maroc.
À découvrir ici !

05.11.2013

Mon voisin est un artiste

Ciné-concert

En lieu et place du traditionnel C’est dimanche ! – le cinégoûter organisé à l’Espace Khiasma chaque dernier dimanche du mois – Fantazio se propose de créer un habillage musical interactif à partir d’un montage de films muets.

« On part de rien. Un son arrive : on peut se coincer dedans, se prendre les pieds dedans, mourir dedans tout de suite. Si un deuxième son sur lequel on pourrait se reposer ne surgit pas, tout s’arrête. Plus de transformation possible. L’improvisation ne peut pas vivre sans entraide. En situation de guerre, d’urgence, de panique, soit on reste pétrifié passif, soit on improvise : on prend en main la situation, on se mouille, on laisse de côté à la minute la force rongeante du regard sur soi. »

Dimanche 23 novembre 2013 à 16H00
Espace Khiasma, 15 rue Chassagnole, 93260 Les Lilas

06.08.2013

Le cri de la fougère

Feuilleton dessiné

Depuis janvier 2013, Hélène Coeur, Célio Paillard et Frédéric Mathevet mènent un atelier sonore dans le quartier des Fougères (Paris 20e), avec une classe de CE2-CM1 de l’école Le Vau. Au cours de cette première année d’ateliers, les participants apprennent à «écouter et jouer leur quartier », faisant travailler leurs oreilles mais aussi leur corps et leur imagination. Une expérience mise en récit par les artistes sous la forme d’un feuilleton dessiné. Découvrez au format pdf :

Episode 1 : Le cri de la Fougère

Episode 2 : Interlude 

Découvrez la présentation de l’atelier sur le site de L’Autre Musique

Un projet soutenu par la Fondation de France.

Rubriques

 

Contenus